Rapport sur les usages de la voiture

Rapport sur les usages de la voiture

Le ministère de l’économie (via lePôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques) a publié un rapport sur les usages « novateurs » de la voiture alors que #VTC et #taxis sont en pleine bataille. Ce document montre « covoiturage » et autopartage sont de nouvelles formes de mobilité qui ont le vent en poupe. Quatre recommandations émergent de cette étude :

1) Faire dialoguer « anciens » et « nouveaux » acteurs en associant les problématiques de la filière automobile aux potentialités offertes par les nouveaux services automobiles.

2) Favoriser l’intégration des TIC supports au partage des véhicules et en cadrer le plus rapidement possible les développements pour ne pas être dépossédé des données de mobilité collectées.

3) Faire des pouvoirs publics locaux et nationaux des acteurs exemplaires de l’autopartage et du covoiturage et amorcer une nouvelle offre de véhicules sur les sites existants.

4) Poser les bases d’une réflexion sur une forme de « fiscalité intelligente » qui intègrerait des modes d’intensification des usages et des transferts de coût de l’usage à la possession.

Le rapport pointe les inégalités face aux besoins de mobilité et adresse les difficultés de ceux qui résident dans les zones les moins denses. Il souligne que « Le fait de pouvoir covoiturer (ou se faire covoiturer – louer son véhicule – être locataire occasionnel ou régulier), a comme principale vertu de solvabiliser la demande pour une mobilité automobile dans un parc plus récent, plus propre et mieux entretenu. Ainsi, les offres de mobilité permettraient à ces ménages contraints, particulièrement sensibles à leur pouvoir d’achat, de bénéficier d’une alternative à la possession et de pouvoir circuler dans une voiture plus sûre ».

Parmi les recommandations, il propose, à très court terme, d’ouvrir un débat national et territorial sur les politiques applicables aux nouveaux services de mobilité afin de « Disposer, le plus rapidement possible, des outils capables de répondre aux problématiques à venir et éviter les crispations entre les acteurs (éviter l’émergence d’un conflit) »….

Le rapport dans son intégralité en PDF : 2016-01-Usages-novateurs-voiture-Rapport

Fermer le menu