La MAAF ferme son coffre

La MAAF ferme son coffre

La plupart des documents que nous recevons (bulletins de salaire, factures EDF, ENGIE, téléphone, ….) sont aujourd’hui en PDF disponibles sur les plateformes des différents fournisseurs. Cela conduit soit à les imprimer à domicile pour les conserver soit à les placer dans un espace de stockage.

Pour cela, il existe les offres des acteurs dû numériques tels que Google, Dropbox, …. Ou les coffres numériques proposés par un grand nombre de prestataires institutionnels : banque, assurance, groupe La Poste. Encore faut-il que la pérennité soit assurée. 

Les utilisateurs du coffre numérique de la MAAF vont devoir trouver une autre solution pour héberger leurs documents, celui-ci fermant le 1er juin… Mis à disposition des clients MAAF, celui-ci permettait de contenir 1Go de données. 

Cette décision pose la question de la pérennité dans le temps du choix d’un prestataire au moment où tous les organismes se tournent vers la dématérialisation.  Il n’est évidement pas pratique d’avoir autant d’espace d’hébergement que d’interlocuteurs. Un lieu de centralisation est la solution idéale … pour peu qu’elle dure quelques années. 

Ma préférence va vers le coffre fort Digiposte (gratuit) car il permet de collecter automatiquement les documents de plusieurs fournisseurs (opérateurs téléphoniques, eau, gaz, Edf, Amazon, …). On peut espérer qu’il durera plus longtemps que celui de la MAAF…

Fermer le menu